Filtrer par :

Monter son PC soi-même : quels sont les composants principaux ?

Comment trouver le meilleur stockage, la meilleure mémoire et le meilleur processeur pour assembler l’ordinateur parfait.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour assembler son propre PC, mais par où commencer ? La première étape, qui sera décisive pour la suite du processus, consiste à déterminer l’usage que vous allez faire de votre ordinateur. Lorsque vous saurez ce que vous attendez de votre machine, vous connaîtrez les composants à choisir, qui constitueront la source de la performance de votre ordinateur. Obtenez les meilleures performances à moindre coût en investissant dans les bons composants dès le départ. C’est alors que vous pourrez commencer à assembler.

Mais que voulez-vous assembler ?

On est facilement débordé lorsque l’on voit tous les ordinateurs qu’il est possible de monter. Vous voulez assembler un PC pour économiser de l’argent ? Ou bien vous cherchez à atteindre des niveaux de performance inégalés ? Le point commun entre ces cas de figure est la partie matérielle : la carte mère, le processeur, le stockage (disque dur ou SSD) et la mémoire (RAM). Les « entrailles » de votre machine auront un impact décisif sur les performances de votre système, tandis que les autres composants, tels que le boîtier, le système d’exploitation (OS), l’écran, la souris, l’alimentation et le clavier auront un impact moindre sur le fonctionnement de votre ordinateur, mais ils restent tout de même importants.

Les composants principaux dont vous avez besoin

Une fois que vous avez décidé du type de PC que vous voulez monter, vous pouvez commencer à rechercher et à acheter le matériel pour réaliser vos plans. Voici les composants essentiels : 

Carte mère

La carte mère est le premier composant que vous devez choisir. C’est elle qui déterminera le format et la taille du PC que vous allez assembler, mais aussi les autres composants que vous pourrez utiliser. Par exemple, la carte mère définira la puissance de votre processeur, la technologie de mémoire (DDR4, DDR3, DDR2, etc.) et le nombre de modules pouvant être installés, ainsi que le format de votre support de stockage (2,5 pouces, mSATA ou M.2) et son interface (SATA ou PCIe). Bien que vous allez choisir votre carte mère en fonction des autres composants compatibles, elle demeure votre point de départ. Apprenez-en plus sur la RAM et la compatibilité avec la carte mère.

La carte mère d’un ordinateur.

Processeur/Unité centrale de traitement (UCT)

Le processeur est le moteur de votre ordinateur. C’est lui qui déterminera les performances atteignables par votre machine. La mémoire et le stockage alimentent le processeur, qui contrôle tous les transferts de données qui ont lieu dans le PC. Lorsque vous cherchez quel processeur installer, portez votre attention sur sa fréquence (exprimée en gigahertz, ou GHz). Plus cette valeur est élevée, plus le processeur sera rapide. Toutefois, une fréquence élevée entraîne une forte consommation énergétique, qui peut également s’accompagner d’importantes températures qui nécessiteront un bon débit d’air ou une dissipation thermique plus efficace au niveau du composant.

Le processeur d’un ordinateur.

Mémoire (RAM)

Ajouter plus de mémoire (RAM) est l’un des moyens plus rapides, les plus simples et les plus abordables d’améliorer les performances de l’ordinateur que vous assemblez, car votre système disposera de plus d’espace pour stocker temporairement les données en cours d’utilisation. La quasi-totalité des tâches exécutées par un ordinateur repose sur la mémoire, qu’il s’agisse d’ouvrir plusieurs onglets dans votre navigateur Internet, d’écrire un e-mail, de passer d’une application à une autre, ou de simplement déplacer le curseur de votre souris. Même les processus et les services en arrière-plan, tels que les mises à jour du système, peuvent consommer de la RAM. C’est pour cette raison qu’il est important d’avoir autant de mémoire que possible. Plus vous effectuez de tâches simultanément, plus vous avez besoin de mémoire.

Mémoire (RAM) d’ordinateur Crucial.

 

Choisir la meilleure RAM se fait en deux temps : la compatibilité et la quantité maximale prise en charge par votre système. Tout d’abord, pour la compatibilité, identifiez le type de module supporté par votre système en recherchant le format (les caractéristiques physiques du module : généralement, les ordinateurs de bureau requièrent des modules UDIMM, et les ordinateurs portables des modules SODIMM), puis cherchez la technologie de mémoire (DDR4, DDR3, DDR2, etc.) prise en charge par votre ordinateur. Ensuite, votre système ne peut recevoir qu’une quantité maximale de mémoire précise, qui dépend de votre processeur. Si vous achetez 64 Go de RAM et que votre ordinateur ne peut en comporter que 16, vous aurez gaspillé 48 Go de mémoire dont vous ne pourrez pas tirer profit.

Il existe un moyen très simple de trouver des mises à niveau compatibles : Téléchargez le Scanner Système Crucial® et laissez-le chercher pour vous. Il affichera la quantité de mémoire dont vous disposez actuellement, la capacité maximale de votre ordinateur, et les mises à niveau spécifiques à votre système. Utiliser le Scanner Système ne vous coûte absolument rien et vous garantit la compatibilité des composants que vous achetez sur Crucial.com.

Stockage

Vos fichiers et données restent dans votre disque de stockage sur le long terme. Ils sont stockés soit sur un disque dur, soit sur un SSD. Bien que les disques durs vous offrent généralement plus d’espace de stockage (en Go),les SSD les ont rendus obsolètes. En effet, ces derniers sont en moyenne 6 fois plus rapides1 et présentent une efficacité énergétique 90 fois supérieure2 que leurs prédécesseurs mécaniques.

La différence de vitesse provient de la manière dont chaque dispositif de stockage lit et écrit les données. Les vitesses de lecture et d’écriture permettent de mesurer la vitesse de chargement des données (lectures), et d’enregistrement/de transfert de celles-ci (écritures). Les disques durs reposent sur des petites pièces mécaniques mobiles et des plateaux rotatifs, tandis que les SSD utilisent de la mémoire flash NAND. Cette différence technologique se traduit par des vitesses plus importantes, une meilleure efficacité et une durabilité améliorée, car les petites pièces mécaniques et les plateaux rotatifs sont bien plus susceptibles d’être endommagés que la NAND. Vos données sont lues plus rapidement et préservées plus longtemps sur un SSD en raison de cette différence.

SSD Crucial.

Boîtier, ventilateurs et alimentation

En fonction du type de PC que vous assemblez, vous devrez déterminer le type de boîtier et d’alimentation dont vous souhaitez vous équiper. Si vous créez une machine haute performance, vous devrez vous munir d’une alimentation suffisamment puissante pour tout alimenter, et d’un boîtier doté d’un débit d’air interne optimal et de ventilateurs pour expulser l’air chaud susceptible d’endommager votre système. Les colliers de serrage en plastique sont extrêmement utiles pour organiser tous les câbles de votre machine, et les ranger correctement permet d’améliorer le débit d’air. 

Alimentation d’un ordinateur.

Assembler un PC en fonction de votre budget

La somme que vous dépenserez pour les composants de votre ordinateur est susceptible de varier. Si vous assemblez un PC pour économiser de l’argent, vous voudrez sûrement une machine qui offre les mêmes performances qu’un ordinateur de bureau ou portable acheté dans le commerce pour un prix inférieur. Si vous cherchez à atteindre le plus haut niveau de performance possible, attendez-vous à payer plus cher. Les processeurs les plus rapides sont bien plus onéreux que les plus lents, et la mémoire et les SSD proposant plus de Go vous coûteront plus cher que ceux dotés de capacités moindres.

Étant donné que la mémoire et le stockage représentent une grande partie du prix d’un ordinateur, assembler votre propre machine vous permettra de réaliser des économies en choisissant bien vos composants. Bien que le prix de la RAM et des SSD augmente en fonction du nombre de Go qu’ils proposent, ils demeurent moins chers que d’acheter des composants préinstallés (et souvent inadaptés) que vous devrez mettre à niveau rapidement.

Comment assembler son PC

Lorsque vous assemblez tous vos composants ensemble, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour que votre machine soit correctement organisée. Faites attention à l’électricité statique lors du montage. Il s’agit d’un risque susceptible d’endommager le matériel, mais simple à prévenir. Mettez-vous régulièrement à la terre en touchant une surface métallique ou portez un bracelet anti-décharge électrostatique pour protéger les composants de votre système de l’électricité statique naturellement présente dans votre corps. Nous vous recommandons également de garder une bonbonne d’air sec à portée de main pour éliminer les éventuels débris ou la poussière des emplacements lorsque vous installerez le processeur, la mémoire et le SSD. 

Assembler les composants matériels

Pour les instructions d’installation du processeur, de l’alimentation et de la carte mère, consultez le manuel d’utilisation de chaque composant. L’installation et l’assemblage des pièces ne sont pas des opérations compliquées, mais vous n’êtes pas à l’abri de commettre des erreurs. C’est pourquoi nous vous recommandons de suivre les instructions détaillées pas-à-pas pour chaque élément spécifique.

Installer la mémoire

La RAM est le composant le plus simple à installer lorsque vous assemblez un PC. Cherchez les emplacements de mémoire sur la carte mère. Tenez vos modules de mémoire par la tranche pour éviter de toucher les puces et les broches dorées. Alignez l’encoche présente sur le module avec le repère dans l’emplacement, puis appuyez fermement jusqu’à entendre un clic. Lorsque vous appuyez, gardez en tête qu’il faut environ 15 kg de pression pour bien enclencher un module de mémoire. Découvrez comment installer de la mémoire dans un ordinateur portable ou de bureau.

Installation de mémoire dans un ordinateur récemment monté.

Installer le disque dur ou le SSD

En fonction du format du SSD que vous avez choisi (2,5 pouces, mSATA ou M.2), son installation nécessite le branchement du disque à la l’interface de stockage, puis son installation dans la baie de stockage (s’il s’agit d’un SSD 2,5 pouces). Si vous recherchez la plus grande capacité possible alors que vous avez un budget très serré, un disque dur sera une option plus intéressante. Pour les instructions d’installation de votre disque dur, consultez le manuel de votre ordinateur. Découvrez comment installer un SSD grâce à nos guides et vidéos.

Installation du stockage dans un ordinateur récemment monté.

C’est l’heure de démarrer votre ordinateur !

Une fois votre machine assemblée, c’est le moment fatidique. Appuyez sur le bouton d’alimentation ! Assurez-vous que votre écran et votre clavier sont connectés au PC. Si tout fonctionne, un écran vous permettant d’accéder au BIOS apparaîtra. Si vous disposez d’un disque ou d’une clé USB comportant un système d’exploitation, insérez le support dans l’ordinateur, puis démarrez afin de lancer l’installation du système d’exploitation. Le montage est désormais terminé. Félicitations, vous avez assemblé votre propre ordinateur ! Bravo !


1. Performances établies selon des tests effectués en laboratoire interne, menés en août 2015. Chaque tâche a été exécutée et chronométrée juste après un redémarrage complet du système, afin que les durées de chargement et de démarrage ne soient pas affectées par d’autres facteurs ou applications. Le niveau de performances réel peut varier en fonction de la configuration de chaque système. Configuration de test : SSD Crucial MX200 1 To et disque dur interne HGST Travelstar® Z5K1000 1 To, testés sur un ordinateur portable HP® Elitebook 8760 W, processeur Intel® Core i7-2620M 2,70 GHz, mémoire DDR3 Crucial 4 Go 1 333 MT/s, BIOS Rév. F50 (5 août 2014) et système d’exploitation Microsoft® Windows® 8.1 Professionnel 64 bits.

2. Comparaison avec la consommation électrique active moyenne basée sur les spécifications publiées pour le disque SSD Crucial MX300 1 To et le disque dur interne Western Digital® Caviar Blue WD10EZEX 1 To, qui, selon les chiffres de janvier 2016, est l’un des disques durs les plus vendus. Toutes les autres capacités du disque SSD Crucial MX300 présentent une consommation électrique active moyenne similaire, à l’exception de la version 2050 Go, qui consomme 0,15 W.

©2017 Micron Technology, Inc. Tous droits réservés. Les caractéristiques techniques, informations et/ou produits contenus dans ce document peuvent être modifiés sans préavis. Crucial et Micron Technology, Inc. ne sauraient être tenus pour responsables de toute omission ou erreur figurant dans la typographie ou les photographies. Micron, le logo Micron, Crucial et le logo Crucial sont des marques déposées ou de commerce de Micron Technology, Inc. Toutes les autres marques de commerce et marques de service sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.