Votre Mac® est lent ? Comment accélérer un Mac

Votre Mac est trop lent ? Même si on adore les ordinateurs Apple®, il est vrai que les Mac ont tendance à perdre en performance avec le temps. Les applications et programmes étant de plus en plus gourmands, ils utilisent toujours plus de ressources système (notamment de la mémoire) et vous pouvez perdre peu à peu la vitesse et la réactivité qui font la renommée des Macs. Avec un peu de chance, nous pourrons vous aider à répondre à la question « pourquoi mon Mac est-il si lent ? »

Homme poussant un rocher dans une côte pour représenter ce que l’on ressent avec un Mac lent

10 astuces pour accélérer votre Mac

Si votre Mac est lent, les logiciels et programmes que vous avez installés en sont probablement la cause, entraînant des problèmes en arrière-plan. Identifier les fichiers corrompus est important, mais ce n’est généralement pas cela qui ralentit les performances d’un ordinateur. Il existe des moyens plus simples pour résoudre ce problème que d’acheter un nouvel ordinateur. Essayez ces 10 astuces pour accélérer un Mac.

Mettre à niveau votre matériel permet de traiter le problème à la racine et constitue une alternative fondamentalement différente aux logiciels tiers qui vous promettent de booster votre système. Ne croyez pas que télécharger un simple logiciel puisse réparer tous les problèmes de votre ordinateur. Ne tombez pas dans le piège d’un programme dont les améliorations ne dureront pas et ne feront que vous frustrer davantage. Il existe un moyen plus fiable et plus efficace pour booster votre Mac pour de bon : ajouter plus de RAM et un SSD. Fermer votre Mac sans l’éteindre correctement est tentant. Il est toujours prêt lorsque vous l’êtes aussi, et c’est probablement l’un des plus grands avantages des produits Apple. Redémarrer votre ordinateur après avoir enregistré vos travaux permet de réinitialiser la RAM, et de fermer tous les processus et applications en arrière-plan que vous n’utilisez plus.

Étape 1 : Redémarrez-le de temps à autre

Fermer votre Mac sans l’éteindre correctement est tentant. Il est toujours prêt lorsque vous l’êtes aussi, et c’est probablement l’un des plus grands avantages des produits Apple. Redémarrer votre ordinateur après avoir enregistré vos travaux permet de réinitialiser la mémoire (RAM), et de fermer tous les processus et applications en arrière-plan que vous n’utilisez plus.

Étape 2 : Limitez le nombre d’applications ouvertes

Ouvrir de nombreuses applications en même temps monopolise une grande quantité de RAM qui peut s’avérer précieuse. Lorsque vous effectuez plusieurs tâches simultanément, votre RAM disponible est répartie entre les programmes ouverts (et les opérations qu’ils effectuent). Mettre à niveau votre mémoire vous permettra d’augmenter le nombre d’applications ouvertes simultanément lorsque vous effectuez plusieurs tâches en même temps sans aucune perte de performances.

Étape 3 : Limitez le nombre d’onglets de navigation ouverts

Vous seriez surpris de voir la quantité de mémoire mobilisée par les applications que vous utilisez tous les jours. Si vous ne disposez pas d’assez de mémoire, votre navigateur web est susceptible d’accaparer la majeure partie des ressources de votre ordinateur, surtout si vous ouvrez de nombreux onglets. Chaque nouvel onglet que vous ouvrez équivaut à un nouveau navigateur. Si vous avez plus de 10 onglets ouverts, ils monopoliseront la mémoire et les ressources de votre système. Vous seriez surpris de voir la quantité de mémoire utilisée par les applications que vous utilisez tous les jours ! Si vous ne disposez pas d’assez de mémoire, votre navigateur web est susceptible d’accaparer la majeure partie des ressources de votre ordinateur, surtout si vous ouvrez de nombreux onglets. Chaque nouvel onglet que vous ouvrez équivaut à un nouveau navigateur. Si vous avez plus de 10 onglets ouverts, la mémoire et les ressources de votre système sont monopolisées.

Voici comment savoir quelles applications utilisent de la mémoire en ce moment même :

  • Dans le Finder, cliquez sur Applications > Outils > Moniteur d’activité.> Cliquez ensuite sur l’onglet Mémoire
  • Vous verrez alors les processus listés par ordre décroissant de mémoire utilisée
  • En fonction de la manière dont vous utilisez votre ordinateur, il est probable que votre navigateur favori consomme une grande partie de vos ressources en mémoire et ralentisse votre ordinateur

Si un navigateur ou des onglets inutiles sont actifs sur votre ordinateur, fermez-les pour libérer de la RAM et accélérer ainsi votre système.

Capture d’écran de la fenêtre du Moniteur d’activité d’un Mac permettant d’identifier les applications qui consomment beaucoup de mémoire

Étape 4 : Supprimez les applications inutiles

Si vous utilisez toujours un disque dur plutôt qu’un SSD et qu’il est presque plein, essayez de libérer de l’espace en supprimant les applications que vous n’utilisez plus. Les disques durs stockant et consultant les données au moyen de plateaux rotatifs, le chargement des fichiers lancés peut s’avérer très long. Les SSD ne fonctionnent pas au moyen de petites pièces mobiles mécaniques, comme les disques durs. De ce fait, ils permettent d’initialiser des programmes et d’accéder aux fichiers bien plus rapidement.

Étape 5 : Réduisez le nombre d’applications de votre Dock

Les applications présentes dans le Dock ont besoin de données qui mobilisent les ressources de votre système pour qu’elles puissent être lancées plus rapidement qu’en passant par le Finder. Si votre ordinateur a atteint ses limites, c’est un moyen simple de lui laisser un peu de marge. Si vous ouvrez les Préférences système > Dock, vous pouvez également décocher les cases Animation à l’ouverture des applications et Masquage/affichage automatique du Dock pour limiter encore plus la quantité de RAM utilisée par le Dock.

Capture d’écran de la fenêtre contextuelle du Dock sur Mac qui permet de gérer les applications

Étape 6 : Désactivez votre écran de veille

Tout le monde aime afficher ses photos en les utilisant comme fond d’écran ou comme économiseur d’écran, et en modifiant les paramètres pour les changer toutes les 5 ou 15 minutes. Toutefois, ce réglage nécessite que votre ordinateur accède aux photos et change le fond d’écran et l’économiseur d’écran. Ces opérations sont susceptibles de ralentir votre système. Ouvrez les Préférences système > Bureau et Économiseur d’écran, puis l’onglet Bureau et décochez l’option Changer d’image. Cliquez ensuite sur l’onglet Économiseur d’écran, cliquez sur le menu déroulant à côté de Démarrer après, puis sélectionnez Jamais.

Capture d’écran d’une fenêtre contextuelle Bureau et Économiseur d’écran sur un Mac

Étape 7 : Mettez votre mémoire à niveau

Vous ne disposez peut-être pas de suffisamment de place pour les applications et les programmes que vous utilisez. Voici comment consulter la quantité de mémoire présente dans votre Mac sous macOS® Sierra :

  • Cliquez sur le logo Apple dans le menu Apple situé dans la partie supérieure de votre écran.
  • Cliquez sur À propos de ce Mac

En fonction de la version de votre système d’exploitation et du modèle de votre Mac, cette étape est susceptible de varier. Par exemple, sous OS X El Capitan, la mémoire installée (nombre de Go, vitesse et technologie de mémoire compatible, p. ex. DDR4, DDR3, etc.) sera affichée dans le panneau Aperçu.

Si votre Mac date de 2011 ou d’après, découvrez la quantité de mémoire qu’il prend en charge, d’après les spécifications d’Apple : iMac®, Mac Pro®, MacBook Pro®, MacBook® et Mac mini®. Une mise à niveau de la mémoire est idéale pour améliorer la réactivité, la vitesse d’exécution des applications et le traitement multitâche. La quasi-totalité des opérations dépendant de la mémoire, il est essentiel d’en avoir le plus possible. C’est pour cela qu’une mise à niveau de la mémoire est l’un des meilleurs moyens d’améliorer les performances de votre Mac. Il s’agit d’un facteur clé, car la plupart des Mac ne sont pas vendus avec la capacité maximale de mémoire installée, mais vous pouvez remédier à la situation en ajoutant un module de mémoire dans chaque emplacement pour atteindre la densité (en Go) maximale de votre système.

Découvrez notre outil Crucial Advisor™ ou notre Scanner système pour trouver des mises à niveau de mémoire compatibles.

Trois barrettes de mémoire d’ordinateur (RAM)

Étape 8 : Troquez votre disque dur pour un SSD

Passer à un SSD vous permet de réaliser vos tâches quotidiennes jusqu’à 6 fois plus vite qu’avec un disque dur classique.1 Le démarrage, le chargement des programmes, l’enregistrement des données et les transferts de fichiers seront bien plus rapides. La plupart des systèmes Mac sont équipés d’une technologie de stockage désormais obsolète, le disque dur. Les SSD accèdent aux données presque instantanément, et ce grâce à une mémoire flash à la pointe de la technologie, plutôt qu’à de petits composants mobiles sujets aux défaillances et à des performances faibles. Non seulement les SSD sont infiniment plus rapides que les disques durs, mais ils sont également plus durables, plus fiables, et disposent d’une meilleure efficacité énergétique.


Si les applications que vous utilisez consomment la totalité des ressources de votre ordinateur pour fonctionner de manière optimale, augmentez-les. Les logiciels se nourrissent des ressources matérielles, c’est donc à vous de faire attention. Le problème n’est probablement pas votre Mac, mais plutôt ses composants, et ceux-ci sont très simples à changer.

Découvrez notre outil Crucial Advisor™ ou notre Scanner système pour trouver des SSD compatibles.

SSD Crucial

Étape 9 : Restez au courant

Mettre à jour régulièrement les applications d’un système, ainsi que le système lui-même (Mac OS X), permet non seulement de bénéficier des dernières fonctionnalités, mais aussi d’améliorations de performances qui consomment généralement plus de ressources système. Avec le maximum de RAM pris en charge et un SSD, vous serez parfaitement équipé pour les dernières versions de chaque programme.

Étape 10 : Utilisez l’Utilitaire de disques si vous en avez besoin

L’Utilitaire de disque inclut une fonctionnalité S.O.S. qui permet de réparer certains problèmes liés au disque et vous informera si le disque risque de tomber en panne. Voici comment accéder à la fonctionnalité S.O.S. sous Mac OS X Sierra :

  • Dans Finder, ouvrez le dossier Applications
  • Cliquez sur Utilitaires
  • Ouvrez l’Utilitaire de disque
  • Cliquez sur le bouton S.O.S.

Suivez ces conseils, et votre Mac sera plus rapide que jamais !

Capture d’écran de la fenêtre contextuelle de l’Utilitaire de disque d’un Mac

Conclusion

Nous espérons que ce guide vous permettra d’accélérer votre Mac. Si vous n’êtes toujours pas sûr de ce qui ralentit votre système, suivez notre guide comment vérifier les performances de votre Mac.

1. Performances établies à la suite de tests internes effectués en laboratoire, menés en août 2015. Chaque tâche a été exécutée et chronométrée juste après un redémarrage complet du système, afin que les durées de chargement et de démarrage ne soient pas affectées par d’autres facteurs ou applications. Le niveau de performances réel peut varier en fonction de la configuration de chaque système. Configuration de test : SSD Crucial MX200 1 To et disque dur interne HGST Travelstar® Z5K1000 1 To, testés sur un ordinateur portable HP® Elitebook® 8760 W, processeur Intel® Core™ i7-2620M 2,70 GHz, mémoire DDR3 Crucial 4 Go 1 333 MT/s, BIOS Rév. F50 (5 août 2014) et système d’exploitation Microsoft® Windows® 8.1 Professionnel 64 bits.

©2017 Micron Technology Inc. Tous droits réservés. Les caractéristiques techniques, informations et/ou produits contenus dans ce document peuvent être modifiés sans préavis. Crucial et Micron Technology Inc. ne sauraient être tenus pour responsables de toute omission ou erreur figurant dans la typographie ou les photographies. Micron, le logo Micron, Crucial et le logo Crucial sont des marques déposées de Micron Technology Inc. Apple, Mac, Mac Pro, Mac Mini, MacBook, MacBook Pro, OS X, et iMac sont des marques de commerce ou déposées d’Apple, Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Toutes les autres marques de commerce et marques de service appartiennent à leurs propriétaires respectifs.