Filtrer par :

Comment Cloner votre disque dur sur un SSD (Mac®)

Le marché regorge de programmes permettant de cloner le disque dur de votre Mac® sur un SSD Crucial mais saviez-vous que l'application « Utilitaire de Disque » vous permettait de le faire gratuitement, quel que soit le modèle de votre Mac ? Voici la procédure à suivre pour réaliser le clonage via l'Utilitaire de disque (remarque : ne permet pas de cloner une partition Windows® sous Boot Camp).

Avant tout, il faut initialiser, partitionner et formater votre nouveau SSD. Consultez ce tutoriel pour savoir comment initialiser un SSD.

De plus, si vous avez crypté votre disque via FileVault®, vous ne pourrez pas exécuter l'étape 5 de ce tutoriel. Pour pouvoir redimensionner la partition, vous devrez désactiver FileVault et décrypter totalement votre disque. Après le clonage, l'installation de votre nouveau SSD et le redémarrage, vous pouvez de nouveau activer FileVault.

  1. Branchez votre nouveau SSD Crucial® à l'ordinateur. Pour cela, vous pouvez utiliser le câble SATA-USB fourni avec le kit d'installation pour ordinateur portable, un périphérique externe ou l'installer en interne si vous disposez d'un logement libre
  2. À partir de macOS®, ouvrez l'application Utilitaire de disque
  3. Dans la colonne de gauche contenant la liste des disques, sélectionnez votre disque dur
  4. Cliquez sur l'onglet Partition
  5. Redimensionnez votre partition Mac à la même taille, ou à une taille inférieure, que celle de votre nouveau SSD (exemple :  si votre disque d'origine a une taille de 512 Go et que votre SSD a une taille de 256 Go, vous devrez redimensionner votre partition d'origine à 256 Go)
    • Faites glisser le curseur de redimensionnement jusqu'à la taille désirée puis cliquez sur Appliquer 
    • Si votre nouveau SSD est de la même taille ou d'une plus grande capacité que votre disque d'origine, il est inutile de le redimensionner
  6. Éteignez votre Mac puis redémarrez sur la partition de sauvegarde Recovery HD (Lion® ou supérieur) ou à partir du CD d'installation du système d'exploitation (Snow Leopard® ou supérieur)
    • Au démarrage, maintenez la touche « Option » enfoncée pour accéder au gestionnaire de démarrage
    • Sélectionnez « Recovery-10.x » ou le CD d'installation
  7. Choisissez votre langue
  8. Sélectionnez Utilitaire de disque
  9. Choisissez le disque de démarrage dans la liste des périphériques de l'Utilitaire de disque
  10. Cliquez sur l'onglet « Restaurer »
  11. Cliquez sur le volume source (ligne en-dessous de celle matérialisant le disque source) et faites-le glisser dans le champ Source s'il ne s'y affiche pas automatiquement
  12. Cliquez sur le volume de destination (ligne en-dessous de celle matérialisant le SSD) et faites-le glisser dans le champ Destination
  13. Cochez « Effacer la destination » si l'option est présente (dans la version 10.8.2, elle est cochée par défaut)
  14. Cliquez sur « Restaurer »

Une fois le clonage terminé, vous devez ensuite vous assurer qu'il a été correctement réalisé.  Voici la procédure à suivre:

  1. Redémarrez votre Mac
  2. Quand l'écran devient noir, maintenez la touche « Option » enfoncée
  3. Dans le gestionnaire de démarrage, sélectionnez le disque cloné
  4. Si le clonage s'est bien déroulé, votre système démarrera normalement. Vous pouvez à présent remplacer votre disque d'origine par le SSD et profiter de sa vitesse
  5. Si le clonage n'a pas fonctionné, il vous suffit de redémarrer votre ordinateur normalement pour qu'il démarre sur votre disque d'origine.

 Vous pouvez consulter une vidéo de ce processus ci-dessous:

Sous El Capitan®, le processus est similaire mais certains des outils sont localisés dans des menus de l’Utilitaire de recouvrement macOS. La vidéo ci-dessous vous explique les étapes à suivre:

  1. Maintenez enfoncées les touches "Command"(cmd) + "R" lors du démarrage de votre système pour accéder à la fonctionnalité de Restauration OS X
  2. Sur le menu utilitaire d'OS X, sélectionnez Utilitaire de disque et continuez
  3. Si vous n'avez pas partitionné le nouveau disque précédemment, sélectionnez le disque (ou l'adaptateur USB apparaissant à sa place comme indiqué ici)
  4. Selon le formatage actuel de votre disque, vous pourrez sélectionner soit l’option Partitionner ou Effacer qui  vous permettront de formater votre disque
  5. Ces 2 options vous inviteront à saisir un nom (qui sera écrasé après le clonage), un format de partition (toujours utiliser macOS étendu (journalisé) pour un environnement standard OS X), et un schéma (Table de partition GUID)
  6. La "partition" inclura aussi un champ pour la taille du volume de disque (le disque entier par défaut, que vous pouvez laisser comme tel)
  7. Cliquez sur 'Effacer" ("Appliquer" sur l'onglet partition) pour continuer
  8. Une fois ceci terminé, votre disque aura un dossier portant le nom de votre partition. Assurez-vous que ce dossier est sélectionné dans la colonne de gauche.
  9. Sélectionnez l'option "Restaurer", sous le menu "Editer"
  10. Dans le menu déroulant, sélectionnez le nom du volume de votre disque d'origine s'il n'est pas le choix par défaut ( VolumeTech Mac du disque CT100BX100SSD1 dans cet exemple)
  11. Cliquez sur "Restaurer"
  12. Une fois que c'est fini, cliquez sur "Terminé". Maintenant vous pouvez éteindre votre ordinateur, installer le SSD et commencer à l'utiliser.

©2019 Micron Technology, Inc. Tous droits réservés. Les caractéristiques techniques, informations et/ou produits contenus dans ce document peuvent être modifiés sans préavis. Crucial et Micron Technology, Inc. ne sauraient être tenues pour responsables de toute omission ou erreur figurant dans la typographie ou les photographies. Micron, le logo Micron, Crucial et le logo Crucial sont des marques de Micron Technology, Inc. Mac, FileVault, macOS, El Capitan, Lion, Snow Leopard est une marque d’Apple, Inc., déposée aux États-Unis et dans d’autres pays. Windows est une marque commerciale ou une marque déposée de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Toutes les autres marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs.