Monter son PC soi-même : quels sont les composants principaux ?

Comment trouver le meilleur stockage, la meilleure mémoire et le meilleur processeur pour construire le meilleur ordinateur possible.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour monter son pc soi-même, mais par où est-il mieux de commencer ? Déterminer ce que vous souhaitez tirer de votre nouvel ordinateur est la première étape, et cela guide le reste du processus. Lorsque vous savez ce que vous attendez de votre ordinateur, vous savez également ce que vous attendez de votre matériel, qui est la source des performances de votre ordinateur. Obtenez les meilleures performances pour moins cher en investissant dès le départ dans les bons composants. C’est à ce moment-là que vous pouvez commencer le montage.

Que souhaitez-vous monter ?

Il est facile de se laisser submerger par toutes les variantes possibles dans un assemblage de PC. Voulez-vous monter un PC pour économiser de l’argent ? Ou voulez-vous atteindre les plus hauts niveaux de performance ? Le fil conducteur commun à chacun de ces scénarios est le matériel : la carte mère, le processeur, le stockage (disque dur ou SSD) et la mémoire (RAM). Les « entrailles » de l’ordinateur ont le plus d’impact sur les performances de votre système, tandis que les autres composants comme le boîtier, le système d’exploitation, l’écran, la souris, l’alimentation et le clavier ont un impact beaucoup plus faible sur le fonctionnement de l’ordinateur, bien qu’ils restent importants.

Les composants clés dont vous aurez besoin

Une fois que vous avez décidé du type de PC que vous souhaitez monter, vous pouvez commencer à rechercher et acheter le matériel dont vous avez besoin pour réaliser votre plan. Voici les pièces essentielles :

Carte mère

La carte mère est le premier composant à choisir. La carte mère détermine le facteur de forme physique et la taille de votre ordinateur, mais elle détermine également les autres composants pouvant être utilisés par l’ordinateur. Par exemple, la carte mère détermine la puissance du processeur qu’elle peut gérer, la technologie de mémoire (DDR4, DDR3, DDR2, etc.) et le nombre de modules qui peuvent être installés, ainsi que le format de stockage (2,5 pouces, mSATA ou m.2) et l’interface de stockage (SATA ou PCIe). Bien que vous voudrez choisir votre carte mère en fonction des autres composants compatibles, la carte mère doit être votre point de départ. Apprenez-en davantage sur la compatibilité de la RAM et de la carte mère.

Motherboard of a computer.

Processeur / unité centrale de traitement

Le processeur est le moteur de votre ordinateur et il définit les attentes de performances pour l’ensemble du montage. La mémoire et le stockage alimentent le processeur, qui contrôle chaque transaction de données au sein du PC. Lorsque vous déterminez quel processeur installer, prêtez attention aux gigahertz (GHz) : plus la valeur en GHz est élevée, plus le processeur est rapide. Cependant, plus de GHz signifient également que le processeur consomme plus d’énergie, ce qui peut conduire à des températures du système plus élevées, ce qui nécessite un meilleur débit d’air ou une meilleure dissipation thermique dans l’ordinateur.

Central Processing Unit (CPU) of a computer.

Mémoire (RAM)

L’ajout de mémoire (RAM) est l’un des moyens les plus rapides, les plus faciles et les plus abordables d’améliorer les performances de l’ordinateur que vous montez, car cela donne à votre système plus d’espace disponible pour stocker temporairement les données utilisées. Presque toutes les opérations de l’ordinateur reposent sur la mémoire. Cela comprend l’ouverture de plusieurs onglets lorsque vous naviguez sur le Web, la saisie et la rédaction d’un e-mail, le traitement multitâche entre les applications, et même le déplacement du curseur de votre souris. Même les processus et les services d’arrière-plan, comme les mises à jour du système, peuvent puiser dans votre RAM, et c’est pourquoi il est important d’avoir le plus de mémoire possible. Plus vous faites de choses, plus vous avez besoin de mémoire.

Crucial Memory (RAM) for a computer.

 

Choisir la meilleure RAM pour votre système implique deux choses : la compatibilité et la quantité de RAM que votre système peut supporter. Pour la compatibilité, identifiez d’abord le type de module utilisé par votre ordinateur en identifiant le facteur de forme (la forme physique du module - en général, les ordinateurs de bureau utilisent des UDIMM, et les ordinateurs portables utilisent des SODIMM), puis déterminez la technologie de mémoire (DDR4, DDR3, DDR2, etc.) prise en charge par votre système. Deuxièmement, votre système ne peut gérer qu’une quantité limitée de Go de mémoire, et cela dépend de votre système. Si vous achetez 64 Go de RAM et que votre ordinateur ne peut prendre en charge que 16 Go, c’est 48 Go de mémoire gaspillée dont vous ne pouvez pas profiter.

Il existe une solution simple pour trouver des mises à niveau compatible : téléchargez l’outil Scanner Système de Crucial® et laissez-le faire le travail pour vous. Il affiche la quantité de mémoire dont vous disposez actuellement, la capacité mémoire maximale de votre ordinateur et les mises à niveau disponibles pour votre système spécifique. L’utilisation de l’outil Scanner Système de Crucial® ne coûte rien et garantit la compatibilité de vos composants lorsque vous commandez sur Crucial.fr.

Stockage

Vos fichiers et données sont sauvegardés à long terme sur votre disque dur. Ces données sont conservées sur un disque dur traditionnel (HDD) ou un disque SSD. Bien que les disques durs vous donnent généralement plus d’espace de stockage (en Go), les SSD les ont essentiellement rendus obsolètes : les SSD sont en moyenne 6 fois plus rapides1 et 90 fois plus économes en énergie2 que les disques durs traditionnels.

La différence de vitesse provient de la façon dont les deux dispositifs de stockage lisent et écrivent les données : les vitesses de lecture et d’écriture mesurent la vitesse à laquelle les données sont chargées (lectures) et sauvegardées / transférées (écritures). Pour ce faire, les disques durs utilisent de petites pièces mécaniques mobiles et des plateaux tournants, tandis que les disques SSD utilisent la technologie flash NAND. La différence se traduit par de meilleures vitesse, efficacité et durabilité, car les petites pièces mécaniques et les plateaux de filature sont beaucoup plus sensibles aux dommages physiques que les NAND. Vos données sont accessibles plus rapidement et sont conservées plus longtemps sur les SSD en raison de cette différence.

Crucial solid-state drive (SSD.)

Boîtier, ventilateurs et alimentation électrique

En fonction du type de PC que vous montez, vous devrez également adapter ce que vous recherchez à un boîtier et une alimentation électrique. Si vous créez une bête puissante et performante, vous aurez besoin d’une alimentation électrique robuste pour la faire fonctionner, ainsi que d’un boîtier avec un débit d’air interne optimal et des ventilateurs pour évacuer l’air chaud qui pourrait endommager le système. Les attache-câbles sont d’une aide considérable pour la gestion de tous les câbles à l’intérieur de votre PC, et le regroupement des câbles aide à améliorer la circulation de l’air.

Power supply of a computer.

Monter son PC selon un budget

La quantité d’argent que vous dépensez sur les pièces d’un ordinateur variera. Si vous montez un PC pour économiser de l’argent, vous voudrez sans doute au moins égaler les performances d’un ordinateur de bureau ou portable acheté en magasin tout en dépensant moins. Si vous recherchez les meilleures performances possible pour tous les composants de votre PC, attendez-vous à payer plus cher. Les processeurs plus rapides coûtent plus cher que les plus lents, et la mémoire et les SSD disposant de plus de Go coûtent plus cher que ceux avec moins de Go.

Puisque la mémoire et le stockage sont une grande partie du coût d’un nouvel ordinateur, le montage de votre propre PC vous permet d’économiser sur ces composants en ajoutant les vôtres. Bien que les coûts de la RAM et des SSD augmentent avec la quantité de Go qu’ils offrent, ils sont moins chers que l’achat de composants préinstallés (et souvent inadéquats) que vous devrez sans doute mettre à niveau rapidement.

Comment monter son PC soi-même

Lorsque vous assemblez toutes les pièces, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour organiser votre montage. Faites attention à l’électricité statique lors du montage. C’est l’une des rares façons dont le matériel peut être endommagé, mais c’est facile à éviter. Déchargez fréquemment l’électricité statique en touchant une surface métallique non peinte ou portez un bracelet antistatique pour protéger les composants de votre ordinateur contre l’électricité statique naturellement accumulée dans votre corps. Il est également utile de conserver une bombe d’air comprimé pour retirer la poussière ou les débris fins de l’interface pendant que vous installez le processeur, la mémoire et le SSD.

Ajout du matériel

Pour obtenir des instructions sur l’installation du processeur, de l’alimentation, et sur la mise en place de la carte mère dans le boîtier, consultez le manuel d’utilisation de chaque composant. L’installation ou l’assemblage de pièces n’est pas compliqué, mais il y a un risque d’erreur. C’est pourquoi il est préférable de suivre les instructions détaillées étape par étape pour chaque pièce spécifique.

Installation de la mémoire

La RAM est le matériel le plus facile à installer lorsque vous montez un PC. Repérez les emplacements de mémoire sur la carte mère. Tenez vos modules de mémoire sur le côté pour éviter de toucher les puces et les broches dorées. Alignez les encoches présentes sur le module avec le repère dans l’emplacement, puis enfoncez fermement jusqu’à encliquement. Notez que l’installation d’un module peut nécessiter une pression équivalente à 30 psi (2 bar). Apprenez-en davantage sur l’installation de RAM grâce à nos guides et vidéos.

Installing memory in a new build computer.

Installation du disque dur ou du SSD

Selon le format du SSD que vous avez acheté (2,5 pouces, mSATA ou M.2), l’installation nécessite de fixer le disque à l’interface de stockage, puis de l’installer dans la baie du disque (s’il s’agit d’un SSD de 2,5 pouces). Si vous recherchez la plus grande capacité possible et que vous disposez d’un budget extrêmement serré, un disque dur peut être une option intéressante. Pour obtenir des instructions sur l’installation de votre disque dur, consultez son mode d’emploi. Apprenez-en davantage sur l’installation du SSD grâce à nos guides et vidéos.

Installing storage a in a new build computer.

Il est temps de démarrer votre nouvel ordinateur !

Une fois votre ordinateur assemblé, c’est le grand moment : appuyez sur le bouton d’alimentation ! Assurez-vous que votre moniteur et votre clavier sont connectés au PC et, si tout fonctionne correctement, un écran apparaîtra où vous pourrez entrer dans le système BIOS. Si vous avez un disque ou une clé USB avec un système d’exploitation, mettez-le dans le lecteur approprié, démarrez, et vous pouvez installer le système d’exploitation. À ce stade, l’assemblage est terminé. Félicitations, vous avez maintenant monté votre propre PC ! Bravo !


 

1. Durées établies selon des tests effectués en laboratoire, en août 2015. Chaque tâche a été exécutée et chronométrée juste après un redémarrage complet de l’ordinateur, afin que les durées (chargement et démarrage) ne soient pas affectées par d’autres facteurs ou applications. Le niveau de performances réel peut varier en fonction de la configuration de chaque ordinateur. Configuration de test : SSD Crucial MX200 1 To et disque dur interne HGST Travelstar® Z5K1000 1 To, testés sur un ordinateur portable HP® Elitebook 8760W, processeur Intel® Core™ i7-2620M 2,70 GHz, mémoire DDR3 Crucial 4 Go 1 333 MT/s, BIOS rév. F50 (5 août 2014) et système d’exploitation Microsoft® Windows® 8.1 Professionnel 64 bits.

2. Comparaison avec la consommation électrique active moyenne basée sur les spécifications publiées pour le disque SSD Crucial MX300 1 To et le disque dur interne Western Digital® Caviar Blue™ WD10EZEX 1 To, qui, selon les chiffres de janvier 2016, est l’un des disques durs internes les plus vendus. Toutes les autres capacités du disque SSD Crucial MX300 présentent une consommation électrique active moyenne similaire, à l’exception de la version 2050 Go, qui consomme 0,15 W.

©2017 Micron Technology, Inc. Tous droits réservés. Les caractéristiques techniques, informations et/ou produits contenus dans ce document peuvent être modifiés sans préavis. Crucial et Micron Technology, Inc. ne sauraient être tenues pour responsables de toute omission ou erreur figurant dans la typographie ou les photographies. Micron, le logo Micron, Crucial et le logo Crucial sont des marques commerciales ou des marques déposées de Micron Technology, Inc. Toutes les autres marques commerciales et marques de service sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.


Articles Liés

Voir tous les articles