SSD vs HDD : Lequel vous conviendrait le mieux ?

Quelle est la différence entre les SSD et les disques durs (HDD) ? Les SSD et les disques durs présentent des caractéristiques physiques similaires, mais stockent les données très différemment. Chaque type de disque a des avantages et des inconvénients. Ainsi, le type qui vous convient dépend de la façon dont vous utilisez votre ordinateur. Notre guide vous explique comment chaque type de disque de stockage fonctionne et ce que cela signifie pour vous.

Les disques durs


La technologie des disques durs est bien connue et éprouvée. Ces disques existent depuis plus de 50 ans et ne cessent d’augmenter leur capacité de stockage et de diminuer leur taille physique. Ce type de lecteur s’appuie sur des disques ou des plateaux rotatifs, pour lire et écrire les données.

Hard drive showing spinning platter and actuator arm.

Fonctionnement des disques durs  

Les disques durs comprennent un ou plusieurs plateaux magnétiquement sensibles, chacun doté d’un bras de lecture muni d’une tête de lecture / écriture, et un moteur chargé de faire tourner les plateaux et de déplacer les bras. Un contrôleur d’E/S et un firmware indiquent également au matériel quoi faire et communiquent avec le reste de l’ordinateur.

Chaque plateau est organisé en cercles concentriques, appelés pistes. Les pistes sont divisées en unités logiques appelées secteurs. Chaque numéro de piste et de secteur donne une adresse unique qui peut être utilisée pour organiser et localiser des données. Les données sont écrites sur la zone disponible la plus proche. Un algorithme traite les données avant qu’elles ne soient écrites, ce qui permet au firmware de détecter et de corriger les erreurs.

Les plateaux tournent à des vitesses prédéfinies (4 200 à 7 200 tr/min pour les ordinateurs grand public), celles-ci étant corrélées aux taux de lecture / écriture. Plus la vitesse prédéfinie est élevée, plus un disque dur pourra lire et écrire rapidement les données.

Lecture et écriture  

Chaque fois que vous demandez à votre ordinateur d’extraire ou de mettre à jour des données, le contrôleur d’E/S indique au bras de lecture l’emplacement des données et la tête de lecture / écriture rassemble les données en lisant la présence ou l’absence d’une charge dans chaque adresse. Dans le cas d’une demande de mise à jour de données, la tête de lecture / écriture modifie la charge de la piste et du secteur concernés.

Le temps nécessaire au plateau pour tourner et au bras de lecture pour trouver la piste et le secteur appropriés est appelé « latence ».

Inconvénients  

Les inconvénients des disques durs sont dus aux pièces mécaniques utilisées pour lire et écrire les données, car la recherche et l’extraction physiques de données prennent plus de temps que la recherche et l’extraction électroniques. Les pièces mécaniques peuvent présenter des défaillances ou des pannes si elles sont manipulées sans précaution ou en cas de chute. Ce problème touche les ordinateurs portables et, dans de moindres proportions, les ordinateurs de bureau. Les disques durs sont également plus lourds et consomment plus d’énergie que les SSD comparables.

Avantages

Les avantages des disques durs sont qu’ils utilisent une technologie éprouvée et qu’ils sont souvent moins chers que les SSD dotés de la même capacité de stockage. À l’heure actuelle, les disques durs disposent également d’une capacité de stockage supérieure à celle des SSD.

Les SSD

Les SSD sont une toute nouvelle technologie, mais qui progresse rapidement, la capacité de stockage augmentant chaque année. Les SSD s’appuient sur un stockage électronique dans une mémoire non volatile, ce qui signifie que les données ne disparaissent pas lorsque l’ordinateur est éteint.

Crucial solid state drive and motherboard

Fonctionnement de la technologie NAND  

Les SSD peuvent être considérés comme des clés USB de grande capacité. En effet, ils utilisent la même technologie de base : NAND, un type de mémoire flash. Au niveau le plus bas, les transistors à grille flottante enregistrent une charge (ou une absence de charge) pour stocker les données. Les grilles sont disposées en un quadrillage, lui-même organisé en un bloc. La taille du bloc peut varier, mais chaque ligne du quadrillage est appelée « page ».

Un contrôleur SSD accomplit plusieurs fonctions. Il surveille notamment l’emplacement des données.

Lecture et écriture

Chaque fois que vous demandez à votre ordinateur d’extraire ou de mettre à jour des données, le contrôleur SSD consulte l’adresse des données demandées et lit l’état de charge.

La mise à jour des données est plus complexe pour les SSD. Toutes les données d’un bloc doivent être actualisées lorsqu’une partie des données est mise à jour. Les données de l’ancien bloc sont copiées sur un autre bloc, le bloc est effacé et les données sont réécrites en tenant compte des modifications apportées au nouveau bloc.

Lorsque le disque est inactif, un processus appelé « récupération d’espace » est exécuté pour s’assurer que les informations de l’ancien bloc sont effacées et qu’il est possible de réécrire des données sur ce dernier.

Un autre processus, appelé TRIM, informe le SSD que la réécriture de certaines données peut être évitée lors de l’effacement de blocs. Parce que le nombre de réécritures d’un bloc est limité, ce processus est important, car il empêche l’usure prématurée du lecteur de stockage.

Pour éviter l’usure du lecteur, un algorithme s’assure que chaque bloc du lecteur reçoit le même nombre d’opérations de lecture / écriture. Ce processus est appelé « répartition de l’usure » et se produit automatiquement lorsque le lecteur fonctionne.

Parce que le processus de lecture / écriture nécessite un déplacement de données, les SSD disposent généralement d’une capacité de stockage supplémentaire. En effet, une certaine quantité du lecteur n’est jamais signalée sur le système d’exploitation et n’est pas accessible à l’utilisateur. Cela permet au lecteur de déplacer et supprimer des éléments sans affecter la capacité de stockage globale.

Inconvénients

Les SSD étant une technologie plus récente, ils sont plus chers que les disques durs. Bien qu’ils rattrapent leur retard, il peut être très difficile de trouver des SSD à très grande capacité. La capacité des disques durs peut être jusqu’à 2,5 fois plus importante.

Apprenez-en davantage sur les SSD et leur fonctionnement.

Avantages

Les SSD offrent des taux de chargement plus rapides pour les jeux, les applications et les films. Grâce à leur technologie, les SSD sont plus légers et plus à même de résister aux manipulations et aux chutes. De plus, les SSD consomment moins d’énergie, ce qui limite le risque de surchauffe de l’ordinateur.

La décision

Les différences entre les disques durs et les SSD résident dans la technologie utilisée pour stocker et extraire les données. Le tableau ci-dessus illustre certaines de ces différences.

  Coût
Vitesse
Durabilité
Capacité la plus
élevée
Efficacité
énergétique
Disque dur Moins cher Plus lent Moins durable
10 To Consomme plus d’énergie
SSD Plus cher
Plus rapide Plus durable
4 To Consomme moins
d’énergie

Les disques durs sont moins chers et disposent d’une plus grande capacité de stockage. Cependant, les SSD sont plus rapides, plus légers et plus durables, et consomment moins d’énergie. Vous déterminerez quel lecteur de stockage vous convient le mieux en fonction de vos besoins.

Trouvez le SSD qui vous convient en consultant notre guide d’achat


©2017 Micron Technology, Inc. Tous droits réservés. Les caractéristiques techniques, informations et/ou produits contenus dans ce document peuvent être modifiés sans préavis. Crucial et Micron Technology, Inc. ne sauraient être tenues pour responsables de toute omission ou erreur figurant dans la typographie ou les photographies. Micron, le logo Micron, Crucial et le logo Crucial sont des marques commerciales ou des marques déposées de Micron Technology, Inc. Toutes les autres marques commerciales et marques de service sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.


Articles Liés

Voir tous les articles