Panier
???ACCE_Region_Wish_List_Content???
Votre sélection est vide

Choisir une boutique

United States (USD) European Union (Euros) United Kingdom (GBP) Francais (Euros) Italiano (Euros) Germany (Euros) Japan (YEN) 中国 (亚洲)

Refroidissement du système 101 : Dix astuces simples pour maîtriser la température de votre système

Que vous soyez gamer ou un utilisateur lambda, les composants de votre ordinateur risquent la surchauffe si les températures ne sont pas contrôlées. Voici dix astuces économiques pour maîtriser la température de votre système.

  1. Tenir votre ordinateur à distance des aérations et des fenêtres

    Examinez le lieu où se trouve votre ordinateur. Est-ce un endroit particulièrement chaud ? Veillez à ce que votre système soit éloigné d'un conduit de chaleur ou dans une zone thermosensible (par ex. à proximité d'une fenêtre). Souvent, il suffit simplement de le changer de place pour maîtriser sa température.


  2. Laisser respirer votre système.

    Observez le positionnement de votre ordinateur et retirez tout obstacle à la circulation de l'air. Pour optimiser les performances, vous devez laisser un espace de 5 à 7 cm de chaque côté de votre ordinateur. Observez également votre bureau : votre ordinateur est-il confiné dans un placard ou un tiroir clos ? Si votre ordinateur se trouve dans un espace confiné, il est exposé à un risque accru de surchauffe.

  3. Fermer le boîtier de l'ordinateur.

    Bien que cela semble paradoxal, un boîtier ouvert n'aide pas à réguler les températures internes. En réalité, c'est tout le contraire, cela empêche de les maîtriser. Un boîtier fermé aide votre système à ne pas chauffer parce que cela réduit l'impact de la poussière et les dépôts dans les ventilateurs de refroidissement. Une saleté excessive peut ralentir vos ventilateurs ou les faire cesser de fonctionner. Les boîtiers sont conçus pour une gestion efficace de l'aération et avec des ventilateurs et une admission correcte, vous pouvez préserver la fiabilité des composants de votre système.

  4. Nettoyer les ventilateurs.

    La poussière et la saleté peuvent semer le chaos au sein de votre première ligne de défense thermique, vos ventilateurs. Lorsque vous ouvrez votre boîtier, vous devez trouver plusieurs ventilateurs : un au-dessus de l'unité centrale, un dans l'alimentation électrique et peut-être, un ou plusieurs à l'avant ou à l'arrière du boîtier. Il suffit d'éteindre votre ordinateur et d'utiliser un plumeau du commerce pour nettoyer chaque ventilateur. Évitez d'utiliser un aspirateur lors du nettoyage car l'électricité statique qu'il dégage provoque souvent plus de dégâts que la chaleur elle-même.

  5. Remplacer le ventilateur de l'unité centrale.

    Votre unité centrale est probablement le composant le plus sensible (et coûteux) de votre ordinateur et le plus susceptible de surchauffer. La plupart des unités centrales disposent de ventilateurs bas de gamme pré-installés. Ils refroidissent juste assez votre processeur pour qu'il fonctionne, mais c'est tout. C'est pourquoi vous devez envisager d'installer un ventilateur de meilleure qualité pour l'unité centrale ; ce qui peut participer à en maîtriser les températures. Toutefois, gardez à l'esprit que le ventilateur de votre UC ne peut refroidir que jusqu'à la température la plus basse de votre boîtier, quelle que soit sa qualité.

  6. Ajouter un ventilateur.

    Remplacer le ventilateur de votre unité centrale est un début mais l'ajout de ventilateurs dans le boîtier peut aussi être une aide importante. La mémoire de performance et les cartes graphiques produisent beaucoup de chaleur. C'est pourquoi les ventilateurs de boîtier peuvent augmenter la circulation de l'air autour des composants, notamment à l'avant et à l'arrière du boîtier. Beaucoup de nos clients Ballistix choisissent d'installer deux ventilateurs dans leur boîtier : un pour la circulation de l'air refroidi dans l'ordinateur et l'autre pour extraire l'air chaud de l'ordinateur. Si vous décidez d'ajouter des ventilateurs, veillez à faire coïncider les niveaux d'admission et d'évacuation. Pourquoi ? Si vous installez un ventilateur de 80 mm à l'avant du boîtier et un ventilateur de 120 mm à l'arrière, le différentiel engendrera de l'air non ventilé et une pression négative, augmentant ainsi le risque de surchauffe.

  7. Ajouter un ventilateur de mémoire.

    La mémoire est l'un des composants système les plus susceptibles de surchauffer. Pour maîtriser les températures (notamment lors d'un surcadençage), nous recommandons le Ventilateur Ballistix Active, qui aide à supprimer les points de non circulation d'air dans la zone mémoire de votre système.

  8. Vérifier le ventilateur de l'alimentation électrique.

    L'alimentation électrique d'un ordinateur intègre un ventilateur et si vous n'avez pas de ventilateur de boîtier, le ventilateur de l'alimentation est le seul à extraire l'air chaud du système. S'il ne fonctionne pas correctement, votre système montera vite en température. S'il ne fonctionne pas du tout, remplacez-le au plus tôt.

  9. Se munir d'un kit de refroidissement par eau.

    Dans les systèmes dédiés au jeu, munis d'unités centrales à la pointe et de composants surcadencés, les ventilateurs les plus rapides ne supportent souvent pas les températures élevées. Afin de résoudre ce problème, de nombreux gamers choisissent les kits de refroidissement par eau pour refroidir leur UC. Dans cette technique, une pompe fait circuler l'eau froide vers le bas de l'UC, via des tubes indépendants, puis transporte l'eau hors du système, là où elle peut être refroidie davantage, avant de retourner dans l'UC. Si vous vous sentez capable de réaliser une installation technique, les kits de refroidissement par eau sont fiables et relativement abordables.

  10. Pratiquer un surcadençage extrêmement prudent.

    Certes, le surcadençage peut maximiser les performances de vos composants mais il pousse également votre système au maximum de ses capacités ; ce qui entraîne presque toujours une élévation des températures. Si vous utilisez des modules Ballistix Tactical Tracer ou Ballistix Elite pour le surcadençage, vous pouvez utiliser notre utilitaire Ballistix M.O.D. personnalisé pour surveiller les températures en temps réel. Quelle que soit votre méthode de surcadençage, veillez à user de précautions supplémentaires pour améliorer la capacité de refroidissement de votre système.

    Il est facile de maîtriser les températures de votre système. Quelques manipulations simples et rapides peuvent vous aider à faire fonctionner votre système de manière plus durable qu'avant. En agissant maintenant pour refroidir votre système, vous économiserez de l'argent et allongerez la durée de vie de votre ordinateur.

Commencer vos achats
2 façons de trouver votre mémoire

Optimiseur de mémoire Crucial
Si vous connaissez la configuration de votre système, utilisez cet outil.

Outil Scanner system
Si vous ne connaissez pas la configuration de votre système, utilisez cet outil.