Comment améliorer les performances MySQL grâce à la mémoire

La plupart des données et des traitements transactionnels en ligne (OLTP) sont gérés par le biais de bases de données MySQL virtualisées. Pourtant, celles-ci sont souvent sous-exploitées, et exposées à des pics d’activité et à des charges de travail aux performances irrégulières qui contraignent les organisations à d’importants investissements, à la fois en termes de temps et d’argent. Lorsque votre base de données est à ce point aléatoire, la qualité de service ne permet pas de faire face à une augmentation exponentielle des données. Toutefois, dans la mesure où la qualité de service repose sur des données actives et non sur le nombre de machines virtuelles (comme on le pense souvent), il paraît plus judicieux de résoudre le problème de variation MySQL en optimisant l’empreinte mémoire des serveurs.

Avec MySQL, une augmentation de la mémoire permet d’accroître le nombre de transactions par seconde, de rendre la qualité de service constante et de réduire les coûts d’acquisition et de licence. Réfléchissez-y tout de même. Copiez le test ci-dessous, voyez la différence et commencez à mieux exploiter votre budget informatique.

Configuration de test

Comme le montre le test ci-dessous, une augmentation de la quantité de mémoire du serveur se traduit par un nombre plus important de transactions par seconde et par un temps de réponse moyen inférieur.

Discussion en temps réel
Chat non disponible
Vous êtes sur notre site français

OU