SSD externe ou SSD interne, lequel est le plus rapide ?

Quel que soit votre système, vous finirez inévitablement par manquer d’espace de stockage. C’est le moment idéal pour passer d’un disque dur à un SSD ou de mettre à niveau votre ordinateur avec un SSD disposant d’une plus grande capacité. Les SSD portables et internes offrent désormais plus d’espace de stockage, sont moins chers et plus rapides. Mais lequel vous conviendra le mieux : un SSD interne ou externe ? Et lequel est le plus rapide ?

Si vous ne l’avez pas déjà fait, plusieurs moyens sont à votre disposition pour augmenter l’espace de stockage de votre ordinateur. Cette opération permet souvent d’accélérer votre disque. Et après tout, nous sommes là pour parler de vitesse. Observez ces SSD Crucial et comparez la vitesse et les performances de plusieurs SSD :

Comparison Chart

SSD Crucial P1    

SSD Crucial MX500    

SSD Crucial BX500    

SSD Crucial X8

Idéal pour :

Idéal pour :

Idéal pour :

Idéal pour :

des performances NVMe pour petit budget

des performances SATA grand public

des performances SATA pour petit budget

une extension de stockage portable

Format M.2

Formats 2,5 pouces et M.2

Format 2,5 pouces

externe

Jusqu’à 2 000 Mo/s en lecture (1) 

Jusqu’à 560 Mo/s en lecture (2)

Jusqu'à 540 Mo/s en lecture

Jusqu’à 1 050 Mo/s en lecture (3)

Jusqu’à 1 700 Mo/s en écriture (1)

Jusqu’à 510 Mo/s en écriture (2)

Jusqu’à 500 Mo/s en écriture

Jusqu’à 1 000 Mo/s en écriture (3)

Interface NVMe PCIe

Interface SATA

Interface SATA

USB type C ou A avec adaptateur

Capacités : 500 Go, 1 To

Capacités : 250 Go à 2 To

Capacités : 120 Go à 2 To

Capacités : 500 Go, 1 To

1.  Performances IOPS (nombre d’entrées-sorties par seconde) mesurées à l’aide de CrystalDiskMark® avec le cache d’écriture activé, pour une longueur de file d’attente définie sur 64 (QD = 8, Threads = 8). Paramètres d’usine (FOB) présumés. Pour les besoins de l’évaluation des performances, la commande d’effacement sécurisée peut servir à restaurer le SSD à ses paramètres d’usine présumés (FOB). Les résultats obtenus peuvent varier d’un système à un autre.

2.  Sur la base des caractéristiques annoncées pour le modèle 1 To. Vitesses basées sur des tests internes. Les performances réelles peuvent varier

3.  Les vitesses en Mo/s correspondent aux performances séquentielles maximales mesurées par Crucial sur un ordinateur haute performance avec Crystal Disk Mark (version 6.0.2 pour processeurs x64). Les performances réelles peuvent varier. Les vitesses comparées correspondent aux performances séquentielles maximales de SSD portables équivalents, de disques durs externes et de clés USB grand public provenant de fabricants verticalement intégrés vendant des produits de leur propre marque en date du mois de juin 2019

Formats de SSD

Pour les SSD internes, il existe trois formats principaux : 2,5 pouces, M.2 et mSATA. Les SSD externes tels que le Crucial X8 portable, sont universellement compatibles avec de nombreux appareils et sont conçus pour être branchés à l’aide d’un câble USB.

Formats de SSD internes

SSD 2,5 pouces

Le format standard depuis de nombreuses années est le disque 2,5 pouces, tel que le MX500, qui pourra se loger dans la baie de stockage de la plupart des ordinateurs portables et de bureau. Étant donné que de nombreux utilisateurs remplacent leurs disques durs par des SSD, le format 2,5 pouces est devenu le standard pour tous les types de disques. Ils sont conçus pour minimiser le remplacement de câbles, et assurer ainsi une transition plus facile vers de meilleures performances.

SSD M.2

Le plus petit format de SSD est appelé M.2. Sa taille correspond environ à celle d’un ticket de métro. Les SSD M.2, tels que le Crucial P1, sont connectés à la carte mère au moyen d’un port M.2, et sont conçus pour les tablettes compactes et les ordinateurs ultraportables. Les disques au format M.2 présentent généralement les vitesses de lecture et d’écriture les plus élevées, en raison de leur interface. Un SSD M.2 peut être connecté à la fois via PCle ou via SATA, certaines cartes mères disposent d’un emplacement pour l’un ou l’autre, voire les deux.

SSD mSATA

Les SSD au format mSATA sont 8 fois plus petits que les disques 2,5 pouces et sont conçus pour être branchés via le port mSATA de la carte mère d’un ordinateur. Les disques mSATA équipent généralement les appareils ultrafins ou miniatures ou font office de disques secondaires dans les ordinateurs de bureau.

Format de SSD externe

SSD Externe

Les SSD portables tels que le Crucial X8 sont conçus à l’aide des mêmes technologies que les SSD 2,5 pouces, mSATA ou M.2 avec un boîtier et une interface de câble supplémentaires. Les disques externes permettent d’améliorer la capacité de stockage de presque tous les ordinateurs, tablettes, téléphones ou consoles. Le X8 est compatible avec Windows, Mac, iPad Pro, Chromebook, Android, Linux, et même les consoles telles que la PS4 et la Xbox

Interface des SSD

Connaître les types de SSD est tout aussi important que de savoir comment un SSD se branche ou se connecte à un système. Bien qu’il existe plusieurs types d’interfaces différents, nous allons nous pencher sur les interfaces SATA et PCIe® pour les SSD internes, et les interfaces USB et Thunderbolt pour les SSD portables.

Serial ATA (SATA)

C’est l’interface SSD la plus répandue, généralement utilisée avec les disques 2,5 pouces. Elle garantit une interopérabilité maximale avec les disques durs SATA. L’interface SATA est plus ancienne que l’interface PCIe. Toutefois, lorsqu’elle a été développée, elle a permis d’importantes avancées dans le domaine de l’informatique, telles que le remplacement à chaud ou le changement de disque rapide. L’interface SATA pour les unités de stockage a été développée à l’origine pour les disques durs. Lorsque les SSD sont arrivés sur le marché, la même interface a été adoptée pour que les utilisateurs puissent facilement mettre à niveau leurs unités de stockage. La dernière génération offre des taux de transfert pouvant atteindre 6 Go/s. La SATA utilise les protocoles de commande AHCI (Advanced Host Controller Interface), conçus pour les disques durs mécaniques.

PCI Express ® (PCLe)

L’interface PCIe, (Peripheral Component Interconnect Express), également appelée PCI Express®, est une interface de bus série à haute vitesse plus récente dotée d’une empreinte physique plus compacte. L’interface PCIe est une connexion physique qui transmet des informations et des données depuis un appareil vers un autre, ou bien entre l’ordinateur et un composant périphérique. L’implémentation de plusieurs lignes dans les connecteurs PCIe est l’une des caractéristiques les plus importantes de ce standard. Une ligne est une connexion série de données simple, similaire à une connexion SATA. L’interface PCIe dispose de quatre lignes pour les périphériques de stockage, permettant ainsi d’assurer des échanges de données quatre fois plus rapidement qu’avec une connexion SATA. Le PCle est utilisé avec les SSD M.2.

Qu’est-ce que le NVMe, et en quoi est-il important pour les interfaces PCIe ?

Le NVMe, ou NVM Express™ (spécification HCI Non-Volatile Memory), est un protocole de communication conçu spécifiquement pour fonctionner avec la mémoire flash par le biais d’un bus PCIe® (PCI Express®). Il a été créé pour tirer profit de la nature parallèle des SSD. Combiné au bus PCIe et aux importantes vitesses de lecture et d’écriture de la technologie NAND, le protocole NVMe permet d’assurer un stockage non volatile plus rapide. La combinaison du protocole NVMe et de l’interface PCIe avec un SSD permet d’atteindre des vitesses de lecture et d’écriture quatre fois supérieures à celles d’un SSD SATA fonctionnant avec le protocole SCSI.

USB

La quasi-totalité des ordinateurs d’aujourd’hui dispose d’une connexion USB, ce qui en fait une interface idéale lorsque vous utilisez votre disque sur plusieurs ordinateurs ou appareils. Le connecteur USB de votre appareil (type A ou type C) a un impact direct sur les vitesses de transfert. Les interfaces USB-A vieillissantes sont bien plus lentes que les nouvelles interfaces USB-C. Le SSD Crucial X8 portable peut atteindre les vitesses de transfert suivantes en fonction du type de connexion.

Compatibilité de l’hôte

USB - C

Thunderbolt 3 - 40 Gbit/s

USB 3.1 Gen 2- 10 Gbit/s

USB 3.1 Gen 1 - 5 Gbit/s

USB - A

USB 3.1 Gen 1 - 5 Gbit/s

USB 3.0 - 5 Gbit/s

USB 2.0 - 480 Mbit/s, compatible 5 V/1 A

Thunderbolt

Thunderbolt est une connectique d’interface conçue par Intel® et Apple® pour connecter des périphériques aux ordinateurs. La dernière génération, Thunderbolt 3, est unique en son genre, car elle utilise le même connecteur réversible que les câbles USB-C et est rétrocompatible avec ces derniers. Toutefois, les accessoires et les câbles USB-C fonctionneront sur un port Thunderbolt 3, mais tous les périphériques Thunderbolt 3 ne fonctionneront pas nécessairement sur un port USB-C.

Comment accélérer vos SSD actuels

D’autres facteurs peuvent influer sur la vitesse de votre SSD. Le stockage, le firmware, le TRIM, ainsi que le suivi de l’état de santé de votre disque permettent à votre SSD de fonctionner à des vitesses importantes.

  1. Il est recommandé de conserver 10 à 15 % de la capacité de votre disque pour assurer un bon équilibre entre performances et stockage. Les vitesses d’écriture peuvent être directement affectées si votre SSD approche sa capacité maximale ou l’a déjà atteint.
  2.  Maintenez votre firmware à jour afin que votre SSD assure des performances optimales et qu’il corrige automatiquement les problèmes techniques.
  3.  Tous les SSD Crucial sont conçus et testés en partant du principe que le TRIM sera activé sur l’ordinateur hôte, mais tous les systèmes d’exploitation ne prennent pas en charge cette fonctionnalité, ce qui est tout à fait normal. Si votre système ne prend pas en charge le TRIM, vous pouvez envisager d’effectuer une mise à niveau vers une version plus récente.
  4.  Utilisez un outil SMART (Self-Monitoring, Analysis and Reporting Technology) tel que Storage Executive pour surveiller l’état de santé de votre SSD Crucial X8 portable.

Conclusion

Lequel est le plus rapide ? La réponse est : ça dépend. Tout dépend de votre système, de son format et de son interface. Bien que les SSD externes les plus récents disposent de vitesses d’écriture incroyables, ils ne peuvent pas atteindre ces vitesses via des connexions plus anciennes, telles que l’USB-A. De même, les vitesses des SSD sont directement affectées par le type d’interface. La vitesse peut également varier si vous utilisez un SSD M.2 en PCIe ou en SATA. En comparant les performances d’un disque M.2/PCIe/NVMe à un disque mSATA 2,5 pouces ou à un disque dur externe, vous constaterez également des différences de vitesse.

Le facteur le plus important à prendre en compte est le format du disque et l’interface de votre ordinateur. Il peut être difficile de faire la différence entre une connexion PCIe et SATA en regardant simplement l’emplacement sur la carte mère. Consultez les caractéristiques de votre système pour savoir quel format et quelle interface votre ordinateur prend en charge. Vous pouvez également utiliser Crucial System Advisor™ ou le Scanner système pour trouver des composants et des interfaces compatibles.

Au final, il existe de nombreux facteurs à prendre en compte pour déterminer quel SSD est le plus rapide. Enfin, vous pouvez combiner un SSD externe et un SSD interne pour avoir le meilleur des deux mondes. Un stockage rapide, portable et compatible qui fonctionne avec la plupart des systèmes sous la forme d’un SSD externe, et un ordinateur équipé d’un SSD interne récent contenant votre système d’exploitation. Vous n’en aurez jamais trop, et mettre à niveau le format et la capacité de votre support de stockage sur votre ordinateur et sur vos périphériques sera toujours la meilleure solution.

Discussion en temps réel
Chat non disponible